Этот адрес электронной почты защищен от спам-ботов. У вас должен быть включен JavaScript для просмотра.

2001-2010, A Decade of Climate Extremes  GENEVA 3 July 2013 - The world experienced unprecedented high-impact climate extremes during the 2001-2010 decade, which was the warmest since the start of modern measurements in 1850 and continued an extended period of pronounced global warming. More national temperature records were reported broken than in any previous decade, according to a new report by the World Meteorological Organization (WMO). Impacts: During the decade 2001-2010, more than 370,000 people died as a result of extreme weather and climate conditions, including heat waves, cold spells, drought, storms and floods, according to the data provided by the Centre for Research on the Epidemiology of Disasters (CRED).

                    

 La compagnie recherche des partenaires pour le développement et la production en série de maisons pour les réfugiés.

Ces maisons devant servir à abriter une grand quantité de personnes en un minimum de temps.

Elles sont indispensables après un tremblement de terre ou une contamination radioactive survenus où la situation impose que les gens quittent leurs habitations même si ces dernières ne sont pas détruites.

 Caractéristiques:

longueur    maison

4,8 m

largeur  maison

2,8 m

hauteur maison

2,3  m

masse maison

120 kg

 

 

 

 

 

L’assemblage de la maison réalisable avec la participation de deux personnes.

L’assemblage à partir de maison paquet et le montage sur site prend 4 minutes, ce qui correspond à 15 maisons/heure.

Le prix de revient estimé 280$ US

La plage de températures supportée par la maison +30°C-10°C et la durée de vie des maisons ne peut pas être élevée.

L’objectif du développement effectif demande à fabriquer 100 maisons et les fournir à l’Iran ou au Pakistan après un séisme survenu, pour devenir fournisseur permanent de maisons en Asie du Sud-Est, en Inde et en Chine.

Vous verrez même des villes crées par ceux qui habitent telles maisons.

Ces maisons deviendront lieux de naissances des enfants.

Les gens transporteront ces maisons d’un lieu à l’autre.

Une famille ayant une telle maison pourra construire une maison normale.

Ce n’est pas facile d’y habiter pendant très longtemps, mais une famille qui la possèdera sera estimée aisée.

Messieurs,

L’objectif de la présentation de ce projet est de rechercher un investisseur pour le développement d’une avionnette triplace (pilote + 2 passagers) à décollage/atterrissage courts. L’appareil est conçu pour évacuer les sinistrés des lieux de sinistres naturels, par exemple, en cas de fortes pluies, de fortes neiges, de ruine des ouvrages hydrauliques, si le secours par un autre moyen n’est pas prévu ou impossible.

    

Il est défini comme un avion-amphibie, capable d’atterrir sur l’eau, le terrain résistant ou marécageux, le sable ou la neige. Le décollage et l’atterrissage s’effectuent moyennant deux trains d’atterrissage à flotteurs skis avec ou sans roues du train d’atterrissage. L’escamotage/sortie de chariot d’atterrissage s’effectue depuis la cabine de pilotage aussi sur le sol que sur l’eau. Les flotteurs et le chariot d’atterrissage ont des nœuds de fixation communs sur une suspente et le flotteur avant est muni d’une roue et d’un gouvernail ski.

En cas de précipitations ou de vent très forts ou de nuit quand le vol est impossible, l’appareil sera capable de se déplacer, l’aile démonté, sur le sol ou sur l’eau (à la vitesse de vent de 25m/s et 15 m/s respectivement).

L’affectation principale de ce type d’avionest de fonctionner sous le régime sans aile, traîneau à hélice, véhicule tous chemins. Elles peuvent être utilisées dans les cités et sur l’eau très éloignés, pendent un temps défavorable et en l’absence de route ; dans les endroits où l’utilisation de matériel lourd n’est pas possible (courant rapide, champs de riz etc.).

Sans aucune assistance extérieure, le pilote pourra replier l’aile (en cas de conditions difficiles de travail), le transporter et le remettre à nouveau en place. Si nécessaire, les mêmes avionnette serviront à transporter le carburant supplémentaire ainsi que les ailes ou flotteurs de rechange sur un site sans que l’utilisation d’un autre transport soit nécessaire. Si une aile endommagée cela ne provoque pas de perte totale de l’avion. En cas d’un moteur défaillant (sans charge), l’autre assurera aussi bien l’envol qu’un déplacement sans aile.

Sur l’eau, c’est par la porte d’accès à la cabine que le pilote pourra, en cas d’urgence, procéder au démontage et au largage de l’aile.

L’avionnette peut servir à remorquer, au sol et à l’eau, autre moyens de transport.

Le transport par un avion de transport capable de porter jusqu’aux 12-15 avionnettes. La préparation du vol dure 30-40 minute et consiste en: débarquement, déploiement des ailes et leur montage au fuselage, accrochage des flotteurs, plein de carburant.  

L’assemblage et la préparation au vol de chaque appareil se fera par deux pilotes qui pourront se relayer par la suite pour l’exploiter.

 

Il est possible d’installer au lieu d’un fauteuil passager un radeau de sauvetage maritime
(R-5, R-10). 

Performances attendues :

Masse au décollage maximale                                                 560 kg

Vitesse de croisière                                                              125 km/h

Autonomie (120 l de carburant, sans passager)                         400 km

                            (60 l de carburant, sans passager)              170 km

Vitesse de décollage (60 l de carburant, avec passager)           65 km/h

Dimensions de fuselage avec flotteurs                             7,1-2,3-3,3 m

Envergure                                                                           11 m

 

Pour  la conception il me faut obtenir le financement. Actuellement c’est moi-même qui finance ce projet.